OUEST FRANCE AUTO LANCE ZOOMCAR

Lu 30 Juin 2014 |
Photo OUEST FRANCE AUTO LANCE ZOOMCAR

Pour le lancement du site Zoomcar.fr, VO RH a interviewé Didier Mahé directeur de Ouestfrance-auto.com.

Si le principe du paiement au Lead qualifié pour les revendeurs automobile n’est pas une nouveauté, il est certain que l’arrivée sur ce créneau de cet acteur majeur du marché des infomédiaires devrait créer une petite révolution.

Pouvez-vous nous présenter Ouestfranceauto.com ?

Avec l’immobilier et l’emploi, Ouestfranceauto.com est l’une des 3 branches de OuestFrance Multimedia structure créée en 2001 et appartenant au groupe Ouest-France.
Nous sommes un site d’annonces automobile national très concentré à l’ouest mais néanmoins 7°du panel des infomédiaires d’Autobiz. Notre forte présence sur l’ouest de la France est historique car notre quotidien y couvre 13 départements mais nous avons également des clients sur toute la France.

Comment expliquez vous le succès de Ouestfranceauto.com alors que plusieurs de vos confrères de la presse quotidienne régionale ont échoué sur le marché des infomédiaires ces dernières années ?

C’est un ensemble de plusieurs facteurs. Nous sommes arrivés dès le début d’internet ; en 2001. C’est sans doute ce côté pionnier avec l’esprit Start up qui nous a installé rapidement auprès des particuliers comme des marchands automobile. De plus le maillage avec la régie Precom et le quotidien Ouest France étant très fort, nous avons pu naturellement orienter notre travail vers la satisfaction client plus que la conquête d’annonceurs. Nous avons toujours géré Ouestfranceauto.com comme un site E-commerce avec une seule préoccupation, celle de l’acheteur.

Pouvez-vous nous donner un exemple concret ?

Nous nous préoccupons du parcours de l’utilisateur avant tout. Nous surveillons son comportement comme le font les grands sites d’E-commerce dont nous nous inspirons ouvertement. C’est un travail minutieux et quotidien de toutes nos équipes aussi bien commerciales, marketing et techniques. Lorsqu’une personne recherche un véhicule sur notre site, il faut que sa navigation soit simple, pertinente et force de proposition.

Combien avez-vous de marchands automobiles référencés sur Ouestfranceauto.com ?

Nous avons actuellement une moyenne de 1300 professionnels annonceurs pour 80000 véhicules.

Si Ouestfranceauto.com marche bien et donne satisfaction à vos clients marchands automobile et aux particuliers pourquoi alors avoir pris le risque de lancer ce nouveau site Zoomcar.fr ?

Nous sommes partis du constat que Ouestfranceauto.com méritait d’être national. Même si nous avons une clientèle répartie sur toute la France, il y a malgré tout une limite géographique ; ne serait-ce que par le nom du site. Il s’agissait donc d’une décision naturelle de créer une nouvelle marque tout en préservant notre ADN.
Il y a forcément une part de risque mais nous sommes convaincus du contraire car Ouestfranceauto.com reste un succès. Nous sommes le plus grand journal de France avec une longue histoire et niveau PQR il n’y a pas d’exemples aussi forts sur le web.

Présentez-nous l’intérêt de Zoomcar.fr pour les revendeurs automobile ?

Les professionnels n’auront plus à payer pour être publié. Il y aura un paiement au lead avec en plus une déduplication de l’email et du téléphone du contact. Les marchands automobile paieront donc un contact une fois et à un prix très attractif de 10 €.
Zoomcar.fr sera sans coût mais en contre partie nos clients devront se munir d’un Phone Traceur, qui leur servira d’outil de suivi; et donc ne pas publier leurs numéros de téléphone sur le site.

Le site sera sans publicité pour faciliter la navigation avec un design et une ergonomie innovante. Plusieurs partenaires reconnus seront présents pour compléter l’offre de vente de véhicules. Il s’agit de Cetelem pour le financement, A comme Assur pour l’assurance, Autovista pour la cotation ainsi que Mapfre Warranty pour la garantie.

Avez-vous pensé à proposer d’autres solutions que la vente de véhicules, le financement, l’assurance, la cotation et la garantie ?

Nous y travaillons car c’est une demande et un besoin des acheteurs. Nous avons longtemps réfléchi à proposer des solutions de logistique mais ce n’est pas évident de trouver des acteurs dans le secteur du convoyage pouvant se projeter sur du long terme et du volume.

Le modèle du paiement à la performance ou au lead qualifié connait des débuts difficiles. Les professionnels ont dû intégrer un premier changement au début des années 2000 avec l’avènement des ventes sur internet et le fait de payer des vitrines en abonnement mensuel ; aujourd’hui on leur propose un nouveau modèle à la performance. Vous pensez pouvoir faire adhérer plus de professionnels à ce système au regard de votre notoriété ?

Vous dites que ce modèle connait des débuts difficiles mais la base de notre réflexion pour le lancement de Zoomcar.fr vient des remontées terrains de toute l’équipe de Ouestfranceauto.com et de nos discussions avec nos clients, aussi bien dirigeants de groupes, chefs des ventes VO, agents, etc… Ce sont eux qui nous parlent de plus en plus de coûts aux contacts qualifiés, à la performance, à la vente voir à l’acheteur. Il est vrai que le marché des infomédiaires est compliqué car il existe un nombre pléthorique de sites mais c’est justement en réponse à cette difficulté à mesurer leurs coûts en communication que les professionnels vont adhérer à ce modèle.
Pour créer Zoomcar.fr, nous nous sommes inspirés de Zoopla en Angleterre. Il s’agit d’un site immobilier qui a fait la démonstration qu’on pouvait réussir sur ce système à prix attractif.

Que diriez-vous aux professionnels de l’automobile qui sont dans le concret 24/24 heures entre le négoce et l’atelier pour les convaincre que votre travail coûte de l’argent et justifie donc un paiement ?

Nous sommes indispensables car 70 % du trafic en concession vient du digital. Les particuliers naviguent sur notre site ; viennent, reviennent, analysent, réfléchissent.
Pour les accompagner de la manière la plus objective et qualitative dans leurs choix de véhicules et mettre en avant les produits de nos annonceurs, nos équipes techniques travaillent en permanence le référencement et l’optimisation du site. Dans ce sens, nous consacrons également une large partie de notre budget au tracking. Tout ceci à un coût car Ouest France Multimedia compte 80 salariés.

Cet article vous a plu ? PARTAGEZ LE !

Revenir aux offres d'emploi.

Partager cette actualité

Retour à la liste

Publications récentes
  • Sipa Automobiles, en croissance, recrute
  • « Un diplôme du Garac reste un vrai...
  • Vendeurs, mécaniciens, carrossiers, des...
  • Le groupe Hess, un groupe en pleine...
  • INTERVIEW Yves Rousselle, secrétaire...
  • Interview de Paulo Texeira
  • Drivy, la plateforme qui permet aux...
  • Programme Eurêcar 3 décembre 2016...
  • On parle de VO RH et Mecajob dans AutoK7
  • Christophe Thiery, à la recherche...
S'abonner

Recevoir la newsletter VO-RH

Retrouvez VO-RH sur