VO RH Focus sur le GNFA organisme de formation pour les pros de l'automobile

Di 01 Fevrier 2015 |
Photo VO RH Focus sur le GNFA organisme de formation pour les pros de l'automobile

Le GNFA accompagne le professionnel tout au long de sa carrière

Formation professionnelle dans l’Automobile : le GNFA

 

Formation :

Le GNFA accompagne le professionnel tout au long de sa carrière

Contrairement à ce que laissent entendre les médias grand public, le secteur automobile n’est pas tant sinistré que son industrie. Les enjeux RH sont multiples et ils dépendent entre-autres choses des formations qui y sont proposées. Parmi les organismes de formations, VO RH a interrogé le GNFA,  spécialiste en formation automobile, qui nous ont répondu en toute sincérité.

 

Patricia Elie et Katty Hernandez du GNFA Aquitaine 

Pourriez-vous nous présenter le GNFA et les différentes formations que vous proposez ?

La mission du GNFA est de former et d’accompagner le perfectionnement des professionnels de l’automobile. Le GNFA est composé de 16 agences régionales. Les régions sont devenues les forces de l’entité sur le terrain. Le GNFA accompagne les dispositifs de Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences de ses clients pour agir sur les problématiques de turn-over, de difficultés de recrutements, de risques de déqualification, d’intégration ou de fidélisation des nouveaux collaborateurs, de maintien et de développement des compétences, d’évolutions des différents métiers, de pyramides des âges et de parcours professionnels personnalisés. Nous intervenons en France mais aussi à l’international, où nous sommes très sollicités. Nous répondons à des appels d’offres nationaux, européens ou mondiaux, de groupes, marchands ou distributeurs automobiles.

A Bordeaux, nous avons mis en place des formations multimarques par alternance afin de former sur 14 mois des vendeurs automobiles confirmés. Cette formation est accessible aux étudiants titulaires d’un BAC 2 et débouche sur un Certificat de Qualification Professionnelle, ce qui est extrêmement valorisant et très convoité par les professionnels de l’automobile.

Notre mission est aussi d’accompagner des groupes de distribution pour la gestion de leurs besoins en formations. Ce type d’action est généralement mené sur des périodes assez longues et nous proposons alors des formations adhoc.

Quelles sont les problématiques de formation que vous rencontrez le plus souvent ?

Les problématiques sont nombreuses, mais les formations les plus souvent demandées, sont celles traitant des véhicules électriques et hybrides, de climatisation, d’électricité et de multiplexage, des outils de diagnostic, des diesels, des essences et GPL ou des liaisons au sol, etc. Ce sont les interventions que nous effectuons le plus couramment et par ordre de priorité et de demande de nos clients.

Ces formations sont conçues en un ou à plusieurs modules sur un ou plusieurs jours. Elles s’adaptent ainsi facilement aux besoins des pros de l’auto. Chaque entité régionale bénéficie dans ses locaux, de tout le matériel nécessaire : un atelier (avec véhicules de toutes marques à disposition), des outils conformes pour tous types de réparations et des salles de cours adaptées aux formations afin d’optimiser nos modules d’apprentissage.

 

Quels sont les intérêts des VAE ?

La Validation des Acquis de l’Expérience a plusieurs intérêts. Outre la « certification de la compétence » nécessaire à la valorisation, et à la fidélisation de l’employé, la VAE permet aux salariés de monter en compétences et donc assurent une implication supplémentaire pour l’entreprise. Le recours à la VAE pour un employeur permet de valoriser et fidéliser son employé. Pour un encadrement optimal, nous organisons des modules de formation et de démonstration d’expérience afin de certifier l’expertise et valider la VAE.

Les VAE permettent ainsi aux entreprises de créer une valeur de croissance. Il faut que les employeurs comprennent que c’est une manière qualitative de fidéliser leurs salariés.

 

Quelles alternatives, le GNFA préconise-t-il, face aux problèmes de formations, souvent rencontrés par les professionnels du VO ?

Les intérêts de l’optimisation des stocks VO ont été très bien assimilés par les groupes de distribution automobile. Ils ont compris l’importance du marché VO pour la rentabilité globale de leur entreprise. Cette prise de conscience leur a permis de valoriser et maximiser la gestion de leur stock VO. Les concessionnaires sont donc très attentifs au VO.

Pourtant, nous rencontrons encore certaines difficultés avec les structures plus réduites. Celles-ci ont du mal à saisir l’importance de confronter leur expérience, de mettre à jour leurs compétences ou de se pencher sur les évolutions potentielles. Nous travaillons donc à ce que tous les professionnels de l’automobile comprennent la nécessité de se former tout au long de leur carrière, mais il est clair que nous ne pouvons pas les obliger à venir vers nous pour cela.

 

Quelles actions mettez-vous en place pour pallier la pénurie d’apprentis dans des filières comme les VI ?

Nous mettons un point d’honneur à ce que toutes les formations automobile soient le plus valorisées possibles. Les sociétés d’entretien et de vente de VI doivent donc être attractives pour attirer les jeunes dans les métiers du VI. Pour cela, nous devons arriver à positiver l’image de ces métiers, trop souvent méconnus à cause de l’image erronée des métiers de l’automobile diffusée dans les médias grand public.

Au GNFA, nous proposons des formations, à la fois sur les VI, VUL, bus, ou engins de TP. Les modules traitent de plusieurs sujets, le commerce, la maintenance ou la carrosserie peinture.

 

Quel est l’impact des formations sur le recrutement automobile aujourd’hui ?

Toute l’équipe du GNFA met son savoir-faire et ses moyens au service du secteur de la distribution automobile mais aussi des sociétés entretenant un parc de véhicules. Grâce aux formations que nous proposons, nous permettons aux distributeurs de trouver du personnel qualifié en évaluant les compétences individuelles et collectives, et en les conseillant.

Les formations sont aujourd’hui, indispensables pour bénéficier d’une connaissance automobile, et donc de recruter des véritables professionnels du secteur.

 

Avez-vous mis en place des formations liant les ventes automobiles à internet ?

Il est clair qu’Internet est un outil indispensable à la rentabilité d’un stock automobile, et plus particulièrement d’un stock VO.

Le GNFA, propose un module de 7 heures pour apprendre à promouvoir ses VO sur internet. Cette formation permet d’identifier les enjeux du commerce électronique, d’optimiser sa présence sur le site marchand occasions, d’optimiser le traitement des contacts Internet et donc d’utiliser le force de l’e-commerce pour développer l’activité VO. Ces modules sont spécialement élaborés  pour les conseillers commerciaux VO. Aussi, nous avons constaté que le métier de webseller était de plus en plus recherché dans le milieu de l’auto, nous essayons donc de satisfaire les demandes des professionnels en rendant cette formation accessible.

 


Retrouvez nos offres d’emploi automobile sur www.vo-rh.fr

Cet article vous a plu ? PARTAGEZ LE !

Revenir aux offres d'emploi.

Partager cette actualité

Retour à la liste

Publications récentes
  • Sipa Automobiles, en croissance, recrute
  • « Un diplôme du Garac reste un vrai...
  • Vendeurs, mécaniciens, carrossiers, des...
  • Le groupe Hess, un groupe en pleine...
  • INTERVIEW Yves Rousselle, secrétaire...
  • Interview de Paulo Texeira
  • Drivy, la plateforme qui permet aux...
  • Programme Eurêcar 3 décembre 2016...
  • On parle de VO RH et Mecajob dans AutoK7
  • Christophe Thiery, à la recherche...
S'abonner

Recevoir la newsletter VO-RH

Retrouvez VO-RH sur