CDI

Communication avec les bénéficiaires en précarité, RS et partenaires

Publié il y a 2 mois par Jean-Claude Mizzi
Paris 11, Paris, France

Description du poste

Annonce n°M220000829 publiée le 5 janvier 2022

Objectif citoyen

Aider l’association dans sa communication avec les bénéficiaires en précarité, RS et partenaires

Actions au quotidien

Il est important de pouvoir assurer un accompagnement de qualité des personnes en difficulté afin de leur apporter le soutien dont certaines ont besoin dans l’utilisation de notre outil numérique.

 

Il se peut aussi qu’elles rencontrent des problèmes. La-e volontaire en service civique participera à l’information des bénéficiaires et

des partenaires de solidarité, notamment à travers les RS.

 

Elle/il accompagnera aussi sur le terrain les bénévoles dans des actions de collectes et de présentation de notre association.

Formations obligatoires

Pendant sa mission, le volontaire bénéficie de la formation certifiante PSC1 pour acquérir les gestes de premiers secours et d’une formation civique et citoyenne (contenu et format variables selon l’organisme d’accueil : conférence, débat…). Ces deux formations doivent obligatoirement être organisées par l’organisme d’accueil et réalisées pendant la période d’engagement en Service Civique.

Tutorat et accompagnement

Le volontaire est également accompagné par un tuteur référent au sein de l’organisme d’accueil pour mener à bien sa mission. Le tuteur aide également le volontaire à rélféchir à son projet d’avenir à l’issue de son Service Civique et réalise son bilan nominatif.

Capacité d’initiative

Le volontaire en Service Civique peut-être force de proposition et faire évoluer le contenu de sa mission.

Cette mission est proposée par

jean-claude mizzi

association déclarée

l’association lutte contre le gaspillage et la précarité alimentaires à travers :1.des outils digitaux (plateforme digitale hophopfood de dons alimentaires entre particuliers) mis à la disposition gratuitement des populations (donateurs et bénéficiaires) ;2.des lieux physiques permettant la solidarité (réseau de garde-mangers solidaires notamment) ;3.des collectes de nourriture en supermarchés, campus et entreprises pour des particuliers en précarité ;4.des partenariats avec de nombreuses structures publiques, privées et de l’ess ;5.des événements de sensibilisation : team building, ateliers rse, ateliers de formation à l’anti-gaspi solidaire pour la ville de paris et dans des écoles, etc.6.et à présent notre service de commerces solidaires, débuté en avril 2020 : collecte directe et gratuite des invendus des commerces, en magasin, par des personnes identifiées comme étant en précarité alimentaire.

Il y a 2 mois