Focus sur le métier de mécanicien dépanneur remorqueur.

Lu 09 Novembre 2015 |
Photo Focus sur le métier de mécanicien dépanneur remorqueur.

L'Automobile propose de nombreux métiers qui sont souvent méconnus. C'est le cas du mécanicien dépanneur remorqueur !

En quoi consiste ce métier ?

Le mécanicien dépanneur remorqueur répond aux appels des automobilistes qui ont subi une panne ou un accident.

La première mission est d’identifier le véhicule concerné et le problème pour pouvoir intervenir avec les outils adéquats. Pour ce faire, il pose les questions nécessaires à l’automobiliste afin de remplir un pré-diagnostic.

Ensuite, le mécanicien dépanneur remorqueur va sur le lieu de l’accident ou de la panne avec son véhicule spécialisé.

Deux solutions s’offrent à lui : il peut réparer le véhicule sur place en prenant toutes les mesures de sécurité nécessaires (signalisation…) en utilisant les outils qu’il a à disposition. La deuxième solution est de remorquer le véhicule jusqu’à son garage et de le réparer.

                                                                            

Les qualités requises pour ce métier sont :

  • La réactivité pour intervenir rapidement.
  • Un bon contact humain pour rassurer les personnes qui peuvent être en état de choc suite à un accident par exemple.
  • Une bonne connaissance de l’automobile pour pouvoir établir un pré-diagnostic à distance.
  • Il est important d’être méthodique et sérieux pour intervenir en toute sécurité.

 

Quelles études sont nécessaires pour devenir Mécanicien Dépanneur Remorqueur ?

Pour faire ce métier, plusieurs cursus sont possibles :

  • Un CAP et/ou un Bac Professionnel ‘’Maintenance des véhicules automobiles’’
  • Un CQP (Certificat de Qualification Professionnelle) ‘’Dépanneur Remorqueur VL’’ (Plus d’infos sur ce diplôme).

 

Quel est le salaire moyen pour ce métier ?

Un débutant gagnera généralement le taux horaire de base : 9.61€ brut par heure. Cependant, c’est un travail dans lequel les astreintes sont fréquentes : travail de nuit, travail le week-end… La rémunération d’un débutant peut donc facilement atteindre entre 2000 et 2500€ net par mois.

S’il est à son compte, les revenus sont plus variables et peuvent atteindre des montants bien plus élevés.

 

Quels sont les avantages et défauts du métier de mécanicien dépanneur remorqueur ?

Ce métier apporte beaucoup d’adrénaline, le mécancien dépanneur remorqueur travaille souvent sous pression et dans l'urgence, il a peu de temps pour agir. Il/elle doit être disponible à toutes heures, ce qui peut impliquer de travailler en soirée, la nuit ou le week end. Il est constamment en contact avec les clients, que ce soit au téléphone ou sur le terrain, il est important d'avoir un bon sens de la clientèle pour effectuer ce métier. C'est aussi un métier gratifiant car on vient à la rescousse de personne en difficulté sur la route. Un travail de héros en quelque sorte !

Ce métier est donc exigeant ! Il ne peut évidemment pas correspondre à tout le monde. Les mécaniciens dépanneurs reproqueurs sont donc souvent des passionnés et des personnes ayant envie de vivre une expérience intense de leur métier.

 

Quelles sont les possibilités d’évolution ?

Avec l’expérience acquise au fil des ans en étant salarié, un mécanicien dépanneur remorqueur peut acquérir différentes responsabilités, il peut aussi décider d’ouvrir son propre garage ou une société de dépannage remorquage.

 

Retrouvez plusieurs offres de mécaniciens dépanneurs remorqueurs sur VO-RH dans la catégorie Atelier.

Cet article vous a plu ? PARTAGEZ LE !

Retour aux offres d'emploi

Partager cette actualité

Retour à la liste

Publications récentes
  • Focus sur le groupe Bernard
  • Interview de Loïc Serreau recruteur
  • Interview de Joël Gaucher - Groupe ESCRA
  • Sipa Automobiles, en croissance, recrute
  • « Un diplôme du Garac reste un vrai...
  • Vendeurs, mécaniciens, carrossiers, des...
  • Le groupe Hess, un groupe en pleine...
  • INTERVIEW Yves Rousselle, secrétaire...
  • Interview de Paulo Texeira
  • Drivy, la plateforme qui permet aux...
S'abonner

Recevoir la newsletter VO-RH

Retrouvez VO-RH sur